S’ouvrir à soi

 

Avez-vous l’impression de courir après le temps? La vie d’aujourd’hui est survoltée. Toutes ces journées, ces semaines et ces mois qui filent à 300 à l’heure nous laissent parfois un goût d’inachevé, si ce n’est une immense frustration. 

 

On court dans tous les sens jusque tard le soir pour gagner sa vie. On cumule débordés plusieurs casquettes au foyer. Les grains à l’intérieur du sablier s’égrènent alors à une vitesse folle. 

 

Les journées passent tellement vite que parfois on se sent contraint malgré nous à faire passer la santé, le sommeil, nos hobbies au second plan. 

 

Ensuite les réseaux sociaux, la télévision, internet, les médias avalent en un claquement de doigts les quelques moments de répits qu’il nous reste.

Avez-vous également l’impression que les aléas de la vie vous font tourner comme un lion en cage?  

 

 

C’est peut être le signe que le tumultueux quotidien de nos vies nous empêche de faire le point, de dégager du temps pour retrouver un tout petit peu de sérénité tant mentalement qu’émotionnellement. 

Et si vous vous donniez un rendez-vous avec vous? Pour clarifier vos pensées, vos objectifs, vos projets. Pour mettre les choses à plat et ne plus vous laisser griser d’activités qui vous empêchent de vous poser? 

Un jeûne permet cela d’une manière très fine et admirable… C’est incroyable comment on se sent bien pendant un jeûne. On a une amplitude de temps qui s’accroit de façon impressionnante. On a besoin de moins de sommeil, on a plus de temps pour tout. 

On se sent très léger car notre système digestif est en repos total, et ça se comprend aisément: 40% de notre énergie est utilisée chaque jour juste pour digérer.

 

1 %
de toute notre énergie quotidienne

est exclusivement utilisée pour la digestion des aliments!!!

Zen, détox et bien-être grâce au jeûne

 

Lors d’un jeûne, le bien-être revêt encore d’autres aspects. Attention, la liste est loin d’être exhaustive.

Un premier aspect pourrait être la prise de conscience qui va vous aider à repenser la place qui est celle de l’alimentation dans votre vie. 

Est ce normal que l’alimentation soit au centre de toute nos attentions tout au long du jour? Pourtant on sait tous que l’on doit manger pour vivre et pas vivre pour manger. Jeûner quelques jours vous aidera à remettre les choses en ordre. 

Quand on jeûne pour la première fois, on éprouve l’extraordinaire satisfaction d’avoir repoussé ses limites et de mieux les connaitre. On se sent beaucoup, beaucoup plus fort intérieurement. C’est curieux à décrire avec des mots, mais cela améliore considérablement l’estime de soi.

Un deuxième aspect de ce bien être c’est que l’on se rend compte qu’on peut avoir plein d’énergie sans forcément manger, ça aussi c’est une incroyable découverte. Mais bien plus intéressant que de le lire, le vivre, ça c’est une expérience vraiment exaltante. Cette incroyable énergie est de plus à la fois physique et mentale. 

 

Quels bienfaits grâce au jeûne?

 

Troisième aspect de ce bien être ? C’est une évidence, mais ne pas manger fait gagner beaucoup temps. Le temps que l’on utilise dans une journée et qui est littéralement aspiré uniquement pour la nourriture… C’est quelque chose d’à peine croyable! Les courses, préparer les repas, mettre et débarrasser la table, faire la vaisselle…

Un quatrième aspect, peut-être plus anecdotique, on retire aussi une grande satisfaction à diminuer les dépenses en courses… De plus on limite toutes ces tentations qui nous poursuivent et nous harcèlent quand on parcourt les rayons des magasins. 

Cinquième aspect de cette liste non exhaustive du bien-être éprouvé lorsque l’on jeûne et non des moindres:

C’est la perte de poids.

Mincir procure un sentiment de bien-être et de légèreté. Tout comme la maitrise dont on se sent désormais capable. Quand on jeûne on perd forcément du poids. Beaucoup de poids et rapidement. Les chiffres indiqués par la balance vont descendre chaque jour.

En règle générale, la perte de poids s’établit en moyenne la première semaine entre 600 et 800 grammes quotidiennement. Parfois plus si l’IMC est élevé.

 

Jeûne
&
bien-être

Ces éléments tangibles et observables sont indéniablement d’incontestables facteurs de bien-être. Ils peuvent néanmoins provoquer plus d’effets et avoir plus d’impact chez certains que chez d’autres, selon notre constitution, notre éducation, et nos conceptions de la vie. C’est tout à fait normal. 

Chaque individu a ses goûts, ses préférences, ses inclinations. Les effets cités ci-dessus seront peut-être insignifiants pour certains car ils ne relèvent que du « ressenti ». C’est vrai, l’unanimité n’est pas toujours un critère de vérité.

D’ailleurs il peut même arriver que certains vivent relativement mal une cure de jeûne et souhaite rapidement y mettre fin et ne plus jamais tenter l’expérience. 

Cependant physiologiquement, ce bien-être peut bel et bien être mesuré scientifiquement. Et les résultats sont fascinants…

 

Quelle est l’explication scientifique?

 

Chaque année, des centaines de patients séjournent à l’hôpital universitaire de la Charité à Berlin pour traiter grâce au jeûne thérapeutique des problèmes de rhumatisme, de coeur ou de métabolisme. L’établissement est même contraint de refuser des patients faute de places. 

Le Professeur Andreas Michalsen qui dirige ce service a étudié cliniquement les paramètres sanguins des patients et ses observations sont stupéfiantes.

Il a par exemple constaté à grande échelle une réduction de la douleur et une meilleure sensibilité des récepteurs à l’insuline.

Il a également constaté qu’après un jeûne, les patients sont davantage prêts à observer un mode de vie plus sain et donc propice à un maintien en bonne santé.

Mais ce qu’il y a d’encore plus fascinant c’est que, tout comme des psychiatres russes avant lui, ses observations cliniques lui ont également permis de constater une nette amélioration de l’humeur des patient qui jeunaient. 

Quel est le secret de ce bien-être? Confronté à la privation de nourriture le corps réagit. L’absence de nourriture provoque un bouleversement hormonal et neuro endocrinien. 

De nombreuses études sur des patients révèlent que des hormones et des neurotransmetteurs comme la leptine, la sérotonine (neurotransmetteur communément appelé « l’hormone du bonheur »), l’adrénaline, la noradrenaline, la dopamine régulent le métabolisme mais régissent également l’humeur… Or les analyses des divers paramètres biologiques sont formelles:

Les sécrétions de sérotonine augmentent pendant un jeûne!!!

 

La sérotonine n’est pas une substance anodine dans notre organisme, vous le savez certainement. Elle joue un rôle majeur dans la régulation du cycle circadien, du stress et bien-sûr de la dépression. Ce sont les concentrations de sérotonine qui sont augmentées lors de l’administration d’antidépresseurs afin de corriger les symptômes dépressifs ou les troubles émotionnels. 

Le jeûne augmente donc fortement les concentrations sanguines des catécholamines et également les concentrations sanguines de la sérotonine, ce neurotransmetteur et à la fois hormone « du bonheur ».

Par conséquent le jeûne, qu’il soit thérapeutique, de bien-être ou pour perdre du poids, va pousser l’organisme à réagir: le corps enclenche des mécanismes de sanogénèse et d’autorégulation. 

Dans le même temps le glucagon secrété par le pancréas et le cortisol mobilisent les réserves du corps, ces deux hormones ont d’ailleurs des propriétés anti-inflammatoires. 

Cette autorégulation induit les effets thérapeutiques mais aussi l’amélioration de nombreux paramètres sanguins comme la glycémie, le taux de cholestérol, des triglycérides, taux d’insuline. 

Parallèlement la dépense d’énergie de l’organisme se ralentit tout comme: la respiration, le rythme cardiaque, la pression artérielle… Et le système digestif est mis au repos.

Loin d’être martyrisé par l’absence de nourriture, toutes ces observations scientifiques mesurées par diverses études prouvent toutes la même chose:

Passé environ 3 jours, le corps envoie « dans tous les sens » des signaux et des messages chimiques de bien-être dans les moindres recoins de l’organisme. 

Voir ICI les résultats EXTRAORDINAIRES de l’étude scientifique menée par les cliniques BUCHINGER sur les bienfaits du jeûne sur la santé, le bien-être et la perte de poids.